Bien-Etre Animal

“Rappelle-toi que chaque individu est une lettre de l’alphabet de Dieu. Passé, présent ou futur, chacun est un thème dans l’Harmonie Divine. Sri Ram

Au tout début, au-delà des concepts de temps et d’espace, il y a la Conscience, également appelée par les humains Dieu.

17La Conscience qui est Unité se manifeste en Energie, une vibration cosmique, impermanente et éternelle, qui constamment et à jamais donne naissance au Monde manifesté sous ses multiples formes : humains, animaux, végétaux, Mère Terre, notre galaxie solaire et tous les autres systèmes.

Dans ce monde soumis à la dualité (toi et moi, le soleil et la lune, le positif et le négatif,…), parmi tous les êtres sensibles se dressent, exactement comme nous humains nous dressons, les Animaux et les Végétaux.

Les disciplines holistiques qui en tant que telles impactent sur les quatre plans de la dualité (corps, émotions, mental, esprit ) peuvent toutes être appliquées aux animaux : il est aussi efficace qu’agréable de donner à nos frères animaux du Reiki ou du Shiatsu, et même de les inviter à la Méditation, car comme pour les bébés aucune construction mentale n’est là pour bloquer l’Energie.

18Samasathi aime échanger l’Amour avec les animaux ; donnez-leur Reiki, Shiatsu, Méditation, relaxation et massage exactement comme vous le feriez à votre propre bébé !! Ne mettez aucune intention soyez vous-même Un avec l’Energie Cosmique et… ne considérez pas de haut un animal en raison de votre condition humaine (statut…) ! Votre cheval (voir « Equitation »), votre chien , votre chat vous renverront immédiatement de l’amour, et vos deux auras fusionneront en une ; c’est de fait une approche douce de l’Unité au-dessus de la dualité.

Samasathi  est toujours désireux d’apporter une assistance holistique dans le monde entier aux vétérinaires, associations de protection des animaux, écoles d’équitation et à tous ceux engagés dans des luttes et projets éthiques visant à alléger la souffrance animale :

la vivisection est une ignominie et un péché monstrueux : sans même prendre en considération le fait prouvé que des méthodes alternatives à l’expérimentation animale existent, soumettre à dessein nos frères animaux à des mutilations et tortures ne peut être justifiée par la recherche médicale au bénéfice des humains.

27 les tests sur les animaux sont une ignominie et un péché monstrueux : bannissez les produits fabriqués par des sociétés qui conduisent des tests cruels sur les animaux (visitez le site web de PETA www.peta.com). Comment une femme peut-elle s’admirer dans un miroir pour vérifier un rouge à lèvres s’il a été testé sur des lapins ?

les corridas et autres jeux de taureaux sont une ignominie et un péché monstrueux : quelle que soit l’ « explication » par ex. le sacrifice rituel d’un taureau à l’origine même ou la bravoure des toreros, tuer des animaux pour se divertir tout en les torturant lentement et avec expertise est en opposition absolue à l’Ethique. Ceci vaut d’évidence pour tout combat à mort d’animaux (chiens, chameaux, oiseaux comme coqs ou cailles , …) organisés par des hommes « braves et courageux » , ou pour tout jeu « intelligent » similaire comme les ours danseurs, les jeux de cirque (tigres sautant à travers le feu), les rodéos de chevaux et de taureaux,…

40la chasse est une ignominie et un péché monstrueux : sans bien entendu condamner ce qui peut être appelé la « chasse de survie » pratiquée par des peuplades tribales en Amazonie, en Afrique, dans l’Antarctique, etc…, qui sommes nous pour déclarer la guerre aux animaux sauvages (ceux qui restent encore…) et sur quelles bases, avec un armement sophistiqué similaire aux « armes de destruction massive », alors que nous avons au quotidien abondance de nourriture à notre disposition ? Que dire en particulier de la chasse à courre et de la pêche au harpon ?

135le fermage intensif des animaux est une ignominie et un péché monstrueux : nos frères sont des êtres vivants et non pas des « articles manufacturés de production et de consommation de masse » ! Bannissons les fermes–batteries ( des bébés-veaux aux poussins et porcs ; voir le film « Baraka ») ainsi que les bâteaux-usines et fermes d’aquaculture (crevettes, truites, saumons et maintenant, même en pleine mer , les thons). Notez que nous pourrions ici parler des autres êtres sensibles que sont les végétaux (de la déforestation aux OGM…)

Il y a bien d’autres problèmes pour lesquels, ne serait-ce que pour « sauver la planète » pour les générations humaines futures, une prise de conscience doit avoir lieu et se multiplier.

Par exemple, exactement comme pour eux-mêmes, trop d’humains se bornent à considérer la santé physique de leurs animaux familiers, à la place de leur bien-être qui inclue les plans émotionnel, mental et spirituel : si vous avez un animal, considérez son Tout et traitez –le alors en tant que tel. Un chien attaché jour après jour à une chaîne n’est pas heureux même s’il est bien nourri et physiquement fort…..

Et pour tous ceux qui ne sont pas encore végétariens, pour le moins rendez hommage au sacrifice de l’animal dont vous consommez la chair.
165 Chimp love