Témoignages de Miracles

« Sois franc dans tes actes : ne tente jamais d’être celui que tu n’es pas ; car tout déguisement est un obstacle à la pure lumière de Vérité. » H.P. Blavatsky
41Le Reiki a été une grande force de guérison dans ma vie et je souhaite évoquer mon miracle personnel, mon fils. Nous gardons tous en nous des émotions négatives, et le Reiki libère et nettoie le corps de ces emotions conflictives, quelle que soit l’antériorité ou la profondeur de ces blessures. Sans même le réaliser, j’avais conservé de nombreuses émotions qui en essence paralysaient mon être. Mon esprit et mon corps étaient bloqués, et mon désir de concevoir un enfant semblait absolument impossible. Bien qu’ayant essayé plusieurs méthodes, j’avais le sentiment que c’était tout simplement irréalisable dans cette vie. Il y avait un chaînon manquant en moi. J’avais des moments de profonde introspection quant à mon désir d’avoir un enfant, ramenant de manière surprenante à la surface des pensées d’égoisme, de culpabilité et de non-valeur…..Ne mérite pas d’être une vraie mère.

Ma première experience du Reiki se produisit de fait à mon Initiation au Premier Degré. Bien qu’ayant caressé l’idée de suivre une initiation au Reiki durant plus de dix ans, conformément au dicton : » Lorsque l’élève est prêt, le maître paraît”, eh!, bien mon temps vînt lorsque mon mari m’offrît l’Initiation au Reiki 1 en cadeau spirituel. J’avais enfin la grande occasion d’apprendre et d’expérimenter cette merveilleuse énergie de guérison. Lorsque je ressentis l’énergie du Reiki, ce fût comme si j’étais de retour à la maison dans une zone profonde à l‘intérieur de mon âme, et que j’étais rechargé par l’Energie Universelle pure.

J’eus plusieurs séances avec Samasathi après mon initiation et je pleurai au début. Je pleurai du plus profond de mon être, je pleurai comme je ne l’avais jamais fait auparavant, et j’avais tant de douleur dans mon coeur et ma tête souffrait d’une telle liberation d’émotion., Lorsque Samasathi toucha mes genoux, le centre des émotions emmagasinées, une vague d’émotion engouffra mon corps et mes peurs et frustrations commencèrent librement à être purgées de mon corps. Tentant de ne pas bloquer le processus, j’essayais de laisser mes émotions couler hors et loin de moi.

Un miracle avait débuté. Mon corps se sentait nettoyé, je me sentais réellement différente, bien plus légère. Comme un immense secret avait été révélé, je n’avais plus besoin de garder des émotions destructrices, couche après couche elles se voyaient libérées. Je commencais à penser de façon tout à fait différente, et je parlais avec une force accrue de vérité divine. J’avais besoin d’être vraie envers moi même et je savais que j’étais forte et capable de procréer et que j’étais digne d’accueillir un enfant dans ce monde – si tel devait être mon chemin . Sans doûte et avec une foi retrouvée, je laissai le passé derrière moi et je m’ouvris à la Force de Lumière Universelle.

Je passai mon Reiki 2 avec Samasathi et peu de temps après mon petit rayon de lumière fût conçu. Lors de la conception, je visualisai un oeuf irradiant d’énergie en train d’être fertilisé par un spermatozoide lumineux, une étincelle divine d’énergie avait donné vie à mon petit miracle. Le Reiki joua un role essentiel dans ma grossesse et je bénéficiai de très beaux mois libres de problèmes et de stress. Je participai aux Soirées de Méditation de Samasathi chaque semaine et continuai de recevoir des séances de Reiki, de même que, chaque fois que je touchais mon ventre, je donnais Reiki à mon petit bébé. J’utilisai le Reiki et les techniques de relaxation pendant l’accouchement et notre bébé garcon reçut son premier traitement Reiki alors qu’il était à peine agé de dix minutes.

49Outer mon propre miracle, j’ai vu des changements aussi miraculeux qu’immédiats chez beaucoup de personnes. Pour certaines, c’était la première fois dans leur vie qu’elles expérimentaient l’énergie d’amour inconditionnel. Le Reiki touche le chakra du coeur et le met à nouveau en mouvement. Les patients quittent une séance remplis d’énergie et dans un halo de vie et d’amour. Peut être ceci devrait-il être appelé la « radiance du Reiki ».

Chaque toucher thérapeutique du Reiki est un don. Nouvellement Maître, j’ai conscience du beau cadeau qu’est donner Reiki et du beau cadeau et de la grande bénédiction qu’est recevoir Reiki. Je regarde dans les yeux de mon bébé et je suis si pleine de gratitude d’avoir été , avant de le renconter, guérie par le Reiki.

Laurentinae

« Tu devrais essayer le REIKI » voila comment est arrivée cette pratique. C’est avec une amie shiatsuki comme moi, durant nos échanges d’expériences et de ressentis, que cette phrase fut lancée.

Il est un fait, que mon approche du shiatsu en très Yin. Après quelques mois de pratique de shiatsu des sensations étranges sont apparues à travers mes mains , mes avants bras. Puis des douleurs, qui ressemblaient étroitement à celle des personnes que je venais de traiter. « Magnétisme » fut le terme employé pour décrire ces phénomènes d’absorption de douleurs.
C’est donc à ce moment que le « REIKI » me fut révélé. Sans attendre je pris contact, avec un maître de « REIKI ».

C’est là que j’ai rencontré Samasathi. Il est primordial d’avoir toute confiance dans le Maître, je pense que la réciproque doit être vraie aussi. Pour cette raison , nous nous sommes rencontrés plusieurs fois avant toutes initiations.

Le Premier Degré fut absolument incroyable de sensations énergétiques, de bien être (même si ce détail n’est que secondaire). L’effet immédiat en fut une douleur lombaire persistante envolée. On ne peut pas jurer qu’il y ait eu cause à effet, mais les prises de décision, les méthodes de travail, d’organisation, d’objectifs qui ont suivi, furent nombreuses.

Le Second Degré fut plus un affinement dans les sensations développées pendant les mois qui séparaient les 2 niveaux. Le centrage ,la technique, la théorie pour une grande part intégrées, le principal objectif est le ressenti, qui passe par la confiance totale en soi.

Mis à part les initiations aux techniques pures associées au Reiki, il est aussi une chose à retenir :l’apprentissage de l’écoute de son prochain, dans son fonctionnement global.

Je suis très heureux que le Reiki fasse partie intégrante de ma vie.

Franck

119J’ai eu l’occasion de donner plusieurs séances de Reiki à une femme qui m’a confié avoir le souvenir aussi terrible que précis d’avoir été violée alors qu’elle était une toute petite enfant et, qu’au-delà de l’horreur de la chose, elle s’était sentie être non-protégée, abandonnée de ses parents.

Avant de débuter une séance, c’est en plein accord avec le receveur qu’est déterminé notre axe de travail. Néanmoins je précise toujours que si quelque chose “me vient” pendant la séance je le fais car je sais que c’est bien au-delà de moi que l’information émane.

Un jour ,s’est imposée à moi la notion de “travailler” sur la période où elle a vécu cette abomination. J’ai donc appelé la petite fille de 3 ans et lui ai dit qu’elle était « guérie, consolée, aimée ».

A l’issue de la séance, elle a ouvert les yeux. Ses traits étaient lisses, ses joues rondes et pleines, son regard lumineux.

Et ses mots “Je ne sais pas où j’étais mais c’était loin, très très loin ! Je me sens libérée, légère” m’ont touchée au plus profond.

Quand je lui ai dit ce qui s’était passé, elle s’est blottie dans mes bras confiante et heureuse.

Aujourd’hui encore je rends grâces pour ce qui c’est passé.

Christine